Médiumnité et Guidance spirituelle

Sans l’enseignement de l’Ombre, la Lumière n’est qu’illusion

Si toi aussi tu te demandes comment composer avec les incohérences, imperfections, défauts, erreurs, de ceux que tu admires, qui t’inspirent, tu trouveras des éléments de réponses dans cet enseignement.

19 avril 2021 – Connexion quotidienne

Souhaitez-vous me délivrer un message au sujet de ces mises en accusation justifiées ou non que subissent de nombreux précurseurs de la foi ? Et comment faire pour discerner le bon grain de l’ivraie ? Ceux qui nous inspirent par le chemin qu’ils ont ouvert étaient-ils parfaits ? Et si tel n’était pas le cas, comment concilier leurs erreurs et leur rayonnement ? Comment continuer à être inspiré par eux malgré ces imperfections ?

Dans ton cœur, tu connais déjà la réponse. Le bon grain ne peut pas toujours être séparé de l’ivraie. Souvent ils se côtoient exactement comme l’Ombre côtoie la Lumière, exactement comme ils ont besoin les uns des autres.

Lorsque la Lumière dérange, c’est l’Ombre qui sera pointée du doigt comme pour tenter de l’affaiblir. Mais ce n’est pas parce que l’Ombre existe que la Lumière n’existe pas. De même lorsque tu contemples et te sens attirée par la Lumière, cela ne signifie pas que l’Ombre ait disparue.

Si tu veux être guidée sur le chemin de l’Amour, alors il te faudra aimer autant l’Ombre que la Lumière, comprendre qu’elles t’enseignent autant l’une que l’autre.

Bien sûr, l’enseignement de l’Ombre est au combien moins confortable, mais tout aussi puissant. Ne le renie pas, ne le repousse pas, ne ferme pas les yeux. Regarde-le autant que tu regardes celui de la Lumière. Laisse-toi traverser par l’inconfort autant que tu te laisses traverser par la Plénitude. Alors tu approcheras de la Vérité.

Comme ceux qui t’ont précédée et qui t’inspirent, tu sais que tu es aimée pour ton Ombre comme pour ta Lumière, et qu’il ne t’est pas fait grief de l’une plus que de l’autre, de l’une moins que de l’autre. Tout simplement par ce que les deux doivent coexister pour que l’Amour puisse s’exprimer.

Lorsqu’il n’y a que l’Ombre, l’Amour s’approche de la haine. Lorsqu’il n’y a que Lumière, l’Amour s’approche de l’illusion. Il a besoin des deux pour être à sa place dans sa pleine justesse.

Ce qui t’est offert à chaque instant, être aimée dans cet équilibre d’Ombre et de Lumière, dans cette danse entre les deux, cette alternance, alors tu dois à ton tour apprendre à l’offrir, non seulement à tes contemporains, à tes ancêtres, mais également à tous les êtres, toutes les énergies, y compris celles qui t’inspirent, qui te semblaient parfaites, inatteignables.

Combien elles t’inspireront plus encore si à ton tour tu oses les regarder dans leur entièreté, sans choisir en elles l’Ombre ou la Lumière, la Lumière ou l’Ombre. Tu ne peux pas les dissocier, et comme toi, comme toi elles ont dû composer avec cette réalité, elles ont dû l’accepter pour exprimer tout ce potentiel d’Amour qui te sert de repère.

Alors tout s’éclaire et tout devient cohérent. Alors il y a ceux qui auront été inspirés par leur Lumière, ceux qu’elle aura effrayés et qui aura attisé leur Ombre. Et puis il y a ceux, bien moins nombreux, qui auront su déjouer ce piège de la dualité, ceux qui seront allés au-delà, ceux qui auront su aimer la Lumière en présence de l’Ombre, parce qu’elle éclaire, parce qu’elle transporte, mais qui sauront aussi aimer l’Ombre, parce que sans elle la Lumière ne peut pas exister, n’a pas de raison d’être, et ne peut pas même s’expanser.

La Lumière éclaire l’Ombre, elle en dessine les contours, et l’Ombre nourrit la Lumière, elle la constitue, de même que la joie n’est que la fusion de toutes les émotions.

Ne rejette pas ceux qui t’inspiraient hier parce que tu y découvres de l’Ombre. Ecoute ton cœur, traverse ce que l’Ombre étend sur lui, et ne renies pas pour autant la Lumière qui coexiste avec cette Ombre. Apprends de chacune un enseignement. Leurs enseignements sont co-dépendants. Tu ne peux pas choisir l’un et renier l’autre, à défaut de quoi tu t’éloignerais de la vérité. La haine n’est pas moins dangereuse que l’illusion. L’illusion n’est pas moins dangereuse que la haine. N’oublie pas, si tu plonges dans l’Ombre tu côtoies la haine. Si tu plonges dans la Lumière en reniant l’Ombre, tu t’immerges dans l’illusion.

Merci

LES GUIDES PEUVENT T’AIDER

Contacte-moi 

Pour renouer avec l’Invisible en Toi

Recevoir un message personnel

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.