Etats d'Ame  – Béatrice Iseni Medium

Message de la Terre : l’énergie d’Être et l’énergie de l’envie

Reçu le 28 avril 2020, comme un cadeau, durant la connexion à la Terre Mère, qui fait partie de mon rituel de préparation, lorsque je me présente devant les guides … et qui n’est donc en principe qu’un passage.

Ce message spontané interpelle, à travers moi, tous ceux qui pressentent que l’énergie d’action qui les met en mouvement, est bien souvent, trop souvent, faussée

… Sinon comment expliquer qu’elle nous demande autant d’efforts ? Qu’elle nous échappe en nous éparpillant, en nous rendant addict, jusqu’à l’épuisement parfois ? Qu’elle nous culpabilise et/ou nous dévalorise, lorsque nous nous autorisons à la délaisser ?

La Terre Mère en prenant la Parole ce matin, apporte un éclairage bienveillant sur notre égarement et cette lutte incessante, pourtant tellement pétris de bonnes intentions.

Le message de la Terre Mère

Chaque chose éclot, ou s’éteint, mûrit ou s’étiole, au rythme de la Vie, sans être bousculée, aiguillonnée.

Brouhaha, tumulte, agitation, effervescence humaine qui contraste avec l’énergie silencieuse de la Vie.

Lorsque les animaux, les plantes, l’ensemble du Vivant, explosent, sont en plein épanouissement, au printemps notamment, à l’été, au temps du mûrissement, tout l’éclat, tous les chants qu’ils produisent, ne sont que des chants d’exultation qui honorent la Vie.

Quel contraste avec l’Homme qui se pavane. Ce n’est pas la Vie qu’il remercie. Ce n’est pas la Vie qu’il incarne. C’est son ego gonflé d’orgueil, dont la seule préoccupation est celle d’être vu. Il n’exulte pas d’Être, il exulte d’être vu, d’être visible, d’être honoré. L’Homme préfère être honoré que d’honorer lui-même.

Regarde la Nature. Lorsqu’une fleur explose dans sa beauté, dans son parfum, lorsqu’elle a bien poussé, jamais elle ne se préoccupe d’être bien regardée. Jamais elle ne dose sa beauté pour être mieux regardée. Qu’elle soit regardée ou qu’elle ne le soit pas, la même énergie elle déploie, le même chemin elle trace. Aucun de vos regards ne la ferait hésiter.

Qu’en est-il de votre propre activité ? Dans quelle intention la conduisez-vous ?

Est- ce le Feu qui pousse et pulse en vous ? Est-ce l’énergie de la Vie qui vous pousse à créer ? Ou est-ce celle de l’envie d’être regardé ? Qu’est-ce qui vous pousse à rester discret ? Est-ce le besoin de repos ? Est-ce la satisfaction du travail accompli ? Est-ce la délectation de tous les bienfaits dont vous êtes comblés ? Ou bien est-ce la peur de ne pas être vus ? Ou, si vous étiez vus, la peur d’être jugés ?

Dans quelle énergie êtes-vous à chaque instant de votre existence ? Quelle énergie mettez-vous au service de vos actions ?

Si cette question est omniprésente vous devriez découvrir combien souvent vous vous trompez vous-mêmes. Combien souvent vous êtes à côté de votre propre pulsion de Vie.

Merci.

Faites les choses parce qu’elles vous nourrissent et non pas parce que vous cherchez à être nourri du regard des autres.

Merci. 

Renouer avec l’Invisible en Toi

Recevoir un message personnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *