Médiumnité et Guidance spirituelle

L’Invisible c’est quoi ? Qui sont nos guides ?

Comment faire quand on y comprend rien ?

Aujourd’hui, je te partage ma vision avec l’intention de démystifier et de simplifier les choses sur ces 3 points :

  • Les familles d’Âme et les hiérarchies célestes
  • Le bas-astral
  • Les guides

1- Les familles d’Âmes, les hiérarchies célestes

Je ne suis pas venue t’expliquer tout cela, il y a des multiples sources à ta disposition si c’est une approche qui te parle. Je suis plutôt venue te rassurer si tu te sens dépassée par cette multiplicité d’informations.

Pour ma part, je n’y suis pas du tout sensible, en tout cas pour le moment. Cela m’a plutôt tenue éloignée longtemps de ma médiumnité.

D’une part, je trouvais que c’était un sacré bazar, complexe, or j’aime ce qui est simple. Pour moi, plus les choses sont complexes et nébuleuses, plus elles sont réservées à une élite initiée, et moins ça vibre pour moi.

D’autre part, je trouvais également cela bien trop inspiré des organisations humaines pour ne pas être suspect à mes yeux d’être également une construction humaine.

Enfin, je trouve que c’est un sacré risque de sombrer dans la vanité et/ou de s’éloigner de l’essentiel, à savoir les enseignements.  

Je ne dis pas que j’ai raison, aujourd’hui je n’ai pas d’avis arrêté sur la question et j’accorde du crédit à ceux pour qui c’est un chemin d’accès. Ce n’est simplement pas le mien.

Alors comment faire ?


2- Le bas astral

C’est ainsi que l’on appelle souvent la partie ombre de l’Invisible, celle qui fait peur, qui comprend les énergies malfaisantes ou errantes. Je ne rentrerai pas plus dans le détail pour les mêmes raisons d’une part, pour ne pas nourrir la peur d’autre part, mais aussi parce qu’envisager les choses de façon aussi binaire n’est pas juste selon moi.

Dans un des enseignements que j’ai reçu en canalisation, j’ai compris que l’Ombre et la Lumière sont égales et jumelles. Accueillir l’Une, c’est recevoir l’Autre. C’est parce que j’accueille l’Une que je peux distinguer l’Autre. Lorsque j’en exclus une, je me prive de l’autre. Lorsqu’il n’y a plus d’ombre, je suis éblouie. Lorsqu’il n’y a plus de Lumière, je suis aveuglée. Dans les 2 cas, je suis plongée dans le Noir.

Ce que je veux te transmettre à ce sujet c’est que contacter l’Invisible n’est pas un jeu et ce qui compte avant de te plonger dans tout cela, c’est de développer :

  • Une bonne connaissance de tes ressentis, de ton référentiel personnel à ce sujet
  • Un ancrage et des valeurs solides
  • Et ta détermination à servir l’Amour

C’est ce qui te permettra te rester lucide quelles que soient les rencontres que tu feras et de te détourner de celles que tu n’es pas prêt à affronter.


3- Les guides

Ma position sur ce sujet est à l’image de ce que je viens de te dire. Chacun y va de ses références et de sa vérité. Mon intime conviction est qu’il n’y a pas de Vérité absolue et que tous les chemins mènent à Rome. Cela me paraît très vaniteux et donc dangereux de se revendiquer en contact avec telle ou telle entité connue ou non.

Nous sommes influencés par notre éducation et le milieu culturel dans lequel nous avons baigné. Il y a aussi l’inconscient qui peut interférer. C’est pourquoi il me paraît bien prétentieux d’être affirmatif.

Je préfère pour ma part, côté cartésien et besoin de justesse oblige, me concentrer sur la vibration des énergies que je contacte plutôt que sur leur identité. Bien sûr, j’en identifie certaines. Il peut y avoir parmi eux :

  • Des Maîtres Ascensionnés (des êtres qui ont vécu sur Terre il y a bien longtemps et sont avancés spirituellement)
  • Des disciples de Jésus
  • Des énergies de Lumière que je n’identifie pas, notamment un collectif de femmes que j’appelle Les Invisibles
  • Des défunts qui se présentent spontanément car ils ont un message à délivrer en rapport avec la question posée
  • Des entités (la Terre, la Forêt, …)
  • De même que des plantes ou des animaux

Mais je ne m’attache pas à leur nom. . Je considère que leur identité est intimement liée à mon référentiel personnel d’une part et que d’autre part s’attacher à cela éloigne de l’essentiel ou encore expose au risque de vanité ou de dépendance pour moi ou pour les personnes qui sollicitent une guidance.

Ce qui importe c’est plutôt à l’énergie que je ressens, ce qu’elle représente (protection, puissance, soutien, bienveillance, enseignement,…) et le message délivré.


Tu vois, les choses ne sont pas forcément compliquées. Comme je te l’ai dit précédemment, l’important est ton positionnement par rapport à ces piliers :

  • Une bonne connaissance de tes ressentis, de ton référentiel personnel à ce sujet
  • Un ancrage et des valeurs solides
  • Et ta détermination à servir l’Amour
  • L’humilité
  • Te concentrer sur l’essentiel : l’enseignement qui t’est transmis pour t’aider à cheminer

Et ce sont des choses que tu peux commencer à développer par des moyens à ta portée aujourd’hui : le yoga, la méditation, la relaxation, la sophrologie, la nature, ta relation avec les autres …

Dis-moi en commentaire si cet éclairage t’a aidé en simplifiant les choses, en les dédramatisant, en les rendant accessibles, moins réservées à des initiés ?

Si tu es intéressé(e), dis-le moi en commentaire, et je continuerai à te partager mon parcours, mon évolution, la façon dont ça se passe pour moi, comment je concilie cette part de moi avec mon côté terre à terre, et bien d’autres choses encore.


LES GUIDES PEUVENT T’AIDER

Contacte-moi 

Pour renouer avec l’Invisible en Toi

Recevoir un message personnel


Ton attente aujourd’hui


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.