Etats d'Ame  – Béatrice Iseni Medium

Le monde à l’envers, équilibriste entre donner et recevoir

Reçu le 24 février 2020, ce message de l’Invisible aborde une question assez universelle, déjà tant colorée de diverses injonctions, éducatives, sociales, culturelles, religieuses, mais également de préceptes contraires émanant de différents courants philosophiques ou de développement personnel …

Il s’adresse, à travers moi, à tous ceux qui cherchent à honorer leur Présence sur Terre par une contribution juste au devenir du Monde, des Hommes … et, plus souvent même, à payer par leurs efforts, ce qui ressemble alors plutôt à une dette : le droit de vivre.

Cette question que nous sommes nombreux à nous poser, sous différentes formes, peut se résumer à cette simple formule : comment trouver l’équilibre entre donner et recevoir ?

Je ne crois pas m’avancer trop en affirmant que ceux qui se la posent sont aussi généralement ceux qui obéissent à l’injonction de donner, ceux qui ont bien du mal à recevoir sans culpabilité, sans comptabiliser ce qu’il va falloir rendre pour en être digne.

Et voilà que les guides me montrent, nous montrent, comment très concrètement, très simplement, mettre nos pas dans ceux qui nous ont précédé sur le chemin de l’Amour inconditionnel.

Et tout à coup, c’est le monde à l’envers. Comme si nous avions appris à vivre tout ce temps de travers …

Rencontre avec les guides

J’écoute et je sens la Présence de ce qui m’entoure. Le jardin, la Vie qui pulse, l’approche du printemps, la vigueur des brins d’herbe, des bourgeons, les oiseaux. La Terre s’éveille et se met au travail. Elle nourrit ses forces.

Sous la Terre, dans les terriers, dans les nids, dans la forêt, les animaux poursuivent leur chemin de Vie pure, biologique. Ils se mettent au diapason des saisons sans aucun effort, dans le respect de leur nature.

A mon tour je ressens mon animalité, nue, pied-nus, je vis aussi dans cette forêt. Je sens l’écorce des arbres, la fraîcheur de la Terre sous la plante de mes pieds, l’odeur de l’humus, mais aussi de la menthe, et de tout ce qui est en train de s’éveiller. La fraîcheur sur ma peau en alternance avec la chaleur du soleil.

Je m’immerge au cœur de la forêt. 4 guides se présentent. 2 d’entre eux prennent la Parole.

Le message des guides

Ton canal pour donner est à la mesure de ton canal pour recevoir. Si l’un est fermé, l’autre aussi. Contrairement à ce que tu crois ou à ce qui vous est enseigné, ce n’est pas celui du don que tu dois ouvrir en 1er, il s’ouvrira spontanément lorsque tu auras appris à recevoir, dignement, pleinement, sans chichis, sans faire la fine-bouche, sans t’offenser ou te culpabiliser de tout ce qui t’est donné.

Si tu es comblée, c’est parce que tu peux donner beaucoup. Mais pour pouvoir donner beaucoup il faut accepter d’être comblée beaucoup. Comme un mendiant qui n’a pas les moyens de rembourser sa dette, renonce à rembourser cette dette illusoire. Elle ne peut pas exister. Il n’y a aucune dette que tu puisses humainement rembourser mon enfant.

Alors cesse de lutter, gonflée de ta Vanité. Accepte d’être cette mendiante d’Amour, accepte de t’abreuver à cette Source vive qui n’a pas de limites et que tu ne pourras jamais maîtriser. Accepte d’en être inondée jusqu’à être immergée. Comme un enfant dépend de ses parents, accepte de dépendre d’Elle. Et alors tu seras appelée.

Tant que tu ne sais pas venir puiser sans culpabilité, sans restriction, tu ne pourras pas être appelée. Nous avons besoin d’Êtres gorgés d’Amour, capables de venir à la Source aussi souvent que nécessaire pour que chaque parcelle, chaque cellule, en soit gorgée. C’est à cette condition qu’ils pourront à leur tour être des relais de la Source.

Vas en Paix et ne t’occupe que d’être abreuvée. Le reste ne dépend pas de toi. Sois toujours attentive à cela, à tes ressentis. Ton corps est là pour te guider mais tu le sais déjà pour l’avoir expérimenté. Reviens sur ce chemin. Il est le tien.

C’est en te nourrissant que tu nourriras. C’est en t’abreuvant que tu abreuveras. Voilà la clé mon enfant. Lorsqu’un mendiant vient à toi, ne cherche pas surtout à lui donner quoi que ce soit. Lorsqu’un mendiant vient à toi, c’est simplement que le moment est venu de venir à la Source. Plus tu iras à la Source, plus les mendiants viendront à toi. Plus tu seras mendiante et plus tu les attireras.

Et le seul moyen que tu as de leur donner est de te remplir et de venir à la Source en leur Présence.

Merci

Renouer avec l’Invisible en Toi

Recevoir un message personnel

4 thoughts on “Le monde à l’envers, équilibriste entre donner et recevoir

  1. Pingback: Le disjoncteur du nouveau monde au bal des connards - Etats d'Ame - Béatrice Iseni Medium

  2. Pingback: Les peurs qui freinent l'ouverture à l'Invisible - Etats d'Ame - Béatrice Iseni Medium

  3. Pingback: Ces peurs qui freinent ton ouverture à l'Invisible - Etats d'Ame - Béatrice Iseni Medium

  4. Pingback: Message d'Amour d'un officier SS - Passage d'Âme - Etats d'Ame - Béatrice Iseni Medium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *