Drôles de dames

Pixabay - Femmes - Drôles de dames - fashion-models-154934_640Figurez-vous qu’après mon 1er rendez-vous avec Grognonne, cette partie de moi qui ronchonne, j’ai découvert toute une équipe, fringante et pimpante, de drôles de dames à l’intérieur de moi !

Pichipichi est une vraie concierge qui se compare et est remplie d’envie.

Acidelle critique et ronge son os. Blanche est transie de peur. Fautive souffre de culpabilité.

Xénia est en colère contre la soumission des femmes. Absente prend toute la place quand je suis hâpée par la vie et que je perd le contact avec moi.

Gaïa est créative, Inaya sensuelle, Amaïa me guide sur le chemin de l’Amour. Ondine me relie à mon âme et à la vérité. Joyce rayonne quand la joie est au rendez-vous.

Tout ce monde vous dites-vous ? Et bien moi je pense qu’elles sont bien plus nombreuses. Qu’elles se présentent à moi au fur et à mesure qu’elles prennent confiance, que je suis attentive à elles, à leurs messages, que je les respecte et leur en suis reconnaissante.

Et le plus fort est que depuis que je connais leur nom, elles prennent bien moins de place. Lorsque l’une ou l’autre apparaît, il suffit que je la reconnaisse et que je la salue pour qu’elle s’éclipse, son message délivré.

Cette équipe de drôles de dames allège et fluidifie ma vie et mes relations, au fur-et-à mesure qu’elle grandit, au lieu de l’encombrer. Drôle d’histoire … pour de drôles de dames, c’est normal remarquez.

Et vous ? Etes-vous sûr de n’être pas si bien accompagné ? Peut-être pourriez-vous songer à collaborer 😉

4 réflexions au sujet de « Drôles de dames »

  1. Ah ce que cet article est plaisant !
    Je n’avais jamais songé à envisager ces différentes facettes de ma personnalité de la sorte.
    Ouais !!! Je trouve cela super classe en fait. Au lieu de froncer les sourcils maintenant j’identifierai quelle merveilleuse déesse me parle et je lui dirai si je n’ai pas envie de l’écouter.
    Cool ! Vraiment la classe !

    1. Je suis ravie Julia que cette idée te plaise !

      Sais-tu toutefois que tu es déjà bien avancée sur le chemin ? Il ne te reste pas grand chose à faire …

      Tu verras, si tu lis l’article du 31 août 2015 intitulé « Grognonne : 1er rendez-vous », qu’en ce qui me concerne, il y avait bien plus que les sourcils d’impliqués dans cette affaire 😉

      Mais dieu merci, depuis que mes drôles de dames sont entrées dans ma vie, Grognonne en tête, tout est beaucoup plus fluide et souriant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *